Publié par Laisser un commentaire

Semaine d’intervention au Pôle Espoir

Enfin nous avons trouvé le bon moment et les moyens d’organiser une semaine d’intervention au Pôle Espoir de Font-Romeu. Le pôle est bien entendu l’antichambre de futurs champions, un lieu d’éducation et de formation pour des pilotes en devenir. Mais c’est aussi un centre unique, intégré au Lycée Climatique, au Centre National d’Entrainement en Altitude et au CREPS qui permet d’expérimenter ou d’avoir accès aux dernières techniques de préparation sportive. En clair, le lieu idéal pour mettre en pratique les préceptes de Aquilae – Performance Paragliding Academy.

Nous commençons par une séance théorique sur la compréhension des instruments. Le principe directeur est de créer du doute pour ensuite forger de la confiance. Nous prenons conscience de nos facteurs de choix pour nos matériels et logiciels de navigation, et nous prenons conscience également de l’ensemble des variables qui entrent en jeu dans le calcul des différents champs disponibles. Il est rapidement évident qu’un travail collectif de compréhension et de partage est nécessaire pour utiliser au plus juste ces instruments, pour que les données deviennent des informations.

Une séance pratique vient compléter la précédente. L’entrainement et l’acquisition étant basés sur la répétition, chaque pilote doit valider en vol le fonctionnement des champs finesse à la balise et hauteur à la balise. Les plus aguerris étendent le travail aux champs finesse au but et hauteur au but, le tout de manière ludique et avec une option chronométrée pour varier les plaisirs (et augmenter la pression).

La pratique est liée aux conditions météo, même à Font-Romeu. Néanmoins nous n’allons pas nous laisser freiner par des rafales à 60. Alors nous retournons à l’abri pour une séance d’entrainement en salle. Nous restons dans le thème des instruments avec la préparation tactique de manche. Après plusieurs répétition de la saisie de parcours, des groupes de niveaux analysent ce qui les attend sur cette manche et ce qu’ils devront produire soit pour faire un cross avec balises, soit pour augmenter leur vitesse de bouclage, soit pour gagner la manche.

Enfin, force est de constater que toutes les compétences ne sont pas disponibles partout, voire que certaines sont très rares sur le territoire. Même sur des lieux où la pratique est belle et fréquente, le volume des pratiquants ou professionnels ne garantit pas une exhaustivité des apports pédagogiques possibles. Nous innovons pour cette dernière séance avec une vidéoconférence animée de main de maître par Martin Morlet sur la préparation du vol de distance. L’expérience est validée, que ce soit sur les aspects techniques d’une telle séance ou sur la validité de son concept.

Pour finir de rentabiliser ce déplacement en Cerdagne, entre deux footings sur la neige, nous avons mené une réflexion avec les entraîneurs du Pôle. Nous échangeons longuement sur les outils de suivi des athlètes, les modèles de performance ou encore la formalisation des méthodes d’entrainement.

Au bilan: une bien belle semaine avec le goût d’y retourner pour aller plus loin!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.